Formations I Ateliers

FORMATIONS

__________________________________________________________________________________________________________________

Les enjeux de la réalisation

Depuis 2008, je propose une formation aux enjeux de la réalisation à Pictanovo, communauté de l’image en nord-pas-de-Calais, à Tourcoing. Cette formation, destinée aux auteurs d’un premier film, a lieu deux fois par an sur une semaine. Son objectif est de transmettre aux jeunes auteurs les notions fondamentales pour comprendre les enjeux artistiques de la réalisation, faire des choix techniques et dialoguer avec une équipe.

Monteur de films documentaires

J’accompagne les associations audiovisuelles  « Vijamix » et « Guis Guis Adouna » à Saint Louis du Sénégal à la professionnalisation de personnes ayant déjà une expérience en montage et à la réalisation. Ils apprennent à questionner leurs intentions de réalisation et leurs images en vu d’élaborer un récit filmique dynamique et maîtrisé. J’apporte une méthode de dérushage, d’organisation de données ; une réflexion autour des choix narratifs, du plan de montage et de la structure du film.

« Au cœur de mon quartier » est un film réalisé par les membres de Guis Guis Adouna lors d’une session de formation en novembre 2014.

 

 ATELIERS

_________________________________________________________________________________________________________________

J’encadre ponctuellement des ateliers documentaires avec l’association Nayra, sous forme de films collectifs,  de courts métrages avec des jeunes de 10 à 14 ans de l’association Lilloise Perspective ou encore avec d’anciens travailleurs migrants au foyer Areli de Lille Moulin.

J’ai encadré un projet au Centre des Arts à Enghien-les-bains, autour d’une exposition de Thierry De Mey, musicien et cinéaste belge, qui a consacré une grande partie de son travail à la danse contemporaine. Avec les outils du vidjing, qui peuvent traiter plusieurs vidéos en temps réel grâce à des contrôleurs USB connecté à des logiciels dédiés; des élèves de 5ème ont mis en scène des chorégraphies qu’ils ont ensuite filmé puis projetés et  transformés en direct lors d’un vernissage au Centre des Arts. Nous avons travaillé sur le mouvement filmé et l’intention, le sens que l’on souhaite donner aux images.